intervenants & modérateurs

Anouk Spicher-Thommen – Payerne

Anouk Spicher-Thommen – Payerne

Je suis enseignante d’anglais au GYB (Gymnase Intercantonal de la Broye) depuis 2006. Personne- ressource en informatique depuis le début du projet iGYB en 2013 (projet permettant aux élèves de choisir entre cursus numérique ou classique), je suis passionnée par l’utilisation des technologies de l’information et de la communication à des fins pédagogiques. Mon rôle est d’aider mes collègues dans leur utilisation quotidienne des outils informatiques.

Je suis également Praticienne Formatrice auprès de la HEP Vaud et au CERF (Centre d’enseignement et de recherche pour la formation à l’enseignement au secondaire à Fribourg), ce qui me donne l’occasion de partager mon goût de l’innovation avec mes stagiaires. Finalement, je fais partie du groupe de travail responsable du mandat de l’e-learning dans le projet « Promouvoir et renforcer la formation par alternance » à la HEP Vaud.

De Septembre 2015 à octobre 2016, j’ai participé au projet FuturEduc, dont le mandat était de réfléchir au futur de l’éducation au niveau numérique. Ce travail collectif, animé par la Fing et Education & Territoires, s’est appuyé sur trois groupes d’acteurs de l’éducation (directeurs d’établissement, professeurs, ingénieurs pédagogiques, chercheurs) en France, au Canada et en Suisse.

En mars 2017, j’ai eu l’occasion de présenter mes expériences pédagogiques numériques lors de la Conférence de printemps du Réseau latin des centres de formation professionnelle sur le thème « Enseigner et apprendre avec des moyens numériques ».

L’atelier que je présente à LUDOVIA#CH

«Kinaps, un outil révolutionnaire qui donne une nouvelle dimension au travail collaboratif et à la pédagogie différenciée»

Niveaux concernés : enseignement post-obligatoire (mais aussi utilisable au premier et second degrés)

Mots clés : KINAPS – DIFFERENCIER – COLLABORER – CONNECTER – CRÉER – ECHANGER

Problématique pédagogique :

Quel enseignant n’a pas rêvé d’un outil lui permettant facilement de passer d’un enseignement frontal à du travail collaboratif entre les élèves ? ou de pouvoir montrer une solution intéressante proposée par un élève au reste de la classe d’un seul clic ? ou encore de pouvoir distribuer des tâches différenciées à ses élèves tout aussi aisément ? La technologie proposée par Kinaps, outil de Future Instruments, Startup de l’EPFL, permet tout cela. Les ordinateurs ou tablettes des utilisateurs d’une même « classe » sont interconnectés. Il est donc possible d’échanger toutes sortes d’informations (textes, images, liens hypertextes, etc.) entre l’enseignant et ses élèves ou entre les élèves. Lors de travaux de groupes, les élèves vont échanger leurs idées puis présenter le résultat de leurs recherches au reste de la classe grâce à Kinaps. Le travail des élèves est valorisé. L’autonomie des apprenants et la collaboration entre eux sont renforcées.

Leave your thought here

*Note: Your email will be kept secret and not be published