intervenants & modérateurs

Claude Burdet – HEP Vaud

Claude Burdet – HEP Vaud

Enseignant primaire dès 1978, la production de textes et la communication ont très vite pris une place importante dans mon enseignement. Adepte de la pédagogie Freinet, la pratique du texte libre et l’utilisation d’une imprimerie vont enrichir mes pratiques pédagogiques.

En 1990, j’ai participé au projet EDUTEX dont le but était d’évaluer l’utilisation pédagogique d’outils télématiques dans une vingtaine de classes romandes, tessinoises et suisse-allemandes. L’Institut de Recherche et de Documentation Pédagogique (IRDP) à Neuchâtel avait mis sur pied ce projet et l’a conduit pendant 4 ans (1990-1994) en créant un réseau interclasses basé sur le système Vidéotex des TELECOM PTT suisses. L’institut a par ailleurs reçu l’appui de la Conférence Suisse des Directeurs Cantonaux de l’Instruction Publique (CDIP) pour ce projet.

La technique évoluant, le système vidéotex a été abandonné au profit  d’un ordinateur en utilisant un serveur privé. EDUSERVE était né. La fin de l’expérimentation n’a pas signifé la fin du réseau ! Les enseignants ont souhaité continer à développer des activités intégrant l’informatique.

Dès 1997, passage à l’internet ! EDUSERVE devient Edunet.ch. Une association a été créée, j’en suis le président depuis le début. Elle réunit une centaine d’enseignants romands. Chaque année, les enseignants du réseau et le comité choisissent un thème et créent des activités pédagogiques qui intègrent le Plan d’Etudes Romand (PER) et les MITIC bien entendu. Chaque activité est pensée pour créer un échange entre les élèves. Cette interactivité est à la base de nos réflexions.

Actuellement, je suis professeur formateur à la Haute Ecole Pédagogique du canton de Vaud. Je fais partie de l’Unité d’Enseignement et de Recherche Didactique du français. Edunet a la chance de pouvoir compter sur le soutien de la HEP Vaud et de l’association eMITIC. Deux défis à court terme : trouver mon successeur et retrouver le soutien institutionnel de la Direction générale de l’enseignement obligatoire (DGEO), voire d’autres cantons romands.

Ateliers présentés à LUDOVIA#CH

«La correspondance scolaire par mail»

Niveau scolaire concerné : Cycle 2

Mots clés : #correspondance, #correspondant, #échange, #écrire, #mail, #base de données, #fiche de présentation

Problématique pédagogique :

Ouvrir sa classe aux autres classes, nouer des contacts avec des élèves d’autres lieux, élargir chez l’élève sa vision du monde, redonner à la langue sa finalité d’outil de communication : tout cela est possible grâce à la correspondance par e-mail.

Ecrire un court portrait pour se présenter – quels renseignements donner / ne pas donner ? – , le déposer dans une base de données sécurisées. Choisir une ou un correspondant par rapport à un point commun, puis apprendre à se connaitre. Echanger à propos de ses lectures, de ses textes, montrer ses dessins, … sont quelques unes des possibilités qu’offre la correspondance par mail.

Apprendre dans une situation de communication très proche de la réalité, quoi de mieux ?

La correspondance scolaire favorise les activités basées sur l’interdisciplinarité. Elle s’inscrit dans une pédagogie de projet en alliant projet personnel et commun.

Elle ouvre la classe, l’élève au monde qui l’entoure, à d’autres cultures, dans une situation de communication réelle.

 

Atelier présenté en collaboration avec Corinne Favre

«La Cyberimitation»

Niveau scolaire concerné : Cycles 1 et  2

Mots clés : #arts, #tableau, #questionner, #informations, #imagination, #communiquer

Problématique pédagogique :

Une classe choisit un tableau en lien avec le thème annuel, celui des  « transports » cette année et en donne un bref descriptif. L’espace d’un après-midi, les classes posent des questions par mail pour découvrir les différents éléments du tableau. Toutes les informations récoltées sont déposées sur notre site.

Ensuite, les élèves tentent de dessiner, peindre le tableau au plus proche de la réalité, alors qu’ils ne l’ont pas vu, mais en s’aidant des informations récoltées.Les dessins sont scannés ou photographiés et envoyés à edunet. Les dessins des élèves de chaque classe seront exposés sur notre site avec le tableau à imiter.

Questionner et communiquer et collaborer

  • Poser des questions sur les différents plans du tableau, sur les moyens de transport, l’emplacement de tel ou tel objet, les couleurs, …
  • Organiser la quête des renseignements
  • Imaginer le tableau au fur et à mesure de la collecte des informations

Réaliser le tableau imaginaire

  • Choisir la modalité de travail et la technique de réalisation du tableau
  • Relire les informations collectées
  • Se parler du tableau, se construire une image mentale la plus précise possible

Envoyer son tableau

  • Scanner ou photographier son tableau
  • L’envoyer par mail

Découvrir les tableaux des autres classes

  • Rédiger un commentaire et l’envoyer

Leave your thought here

*Note: Your email will be kept secret and not be published