intervenants & modérateurs

Nicolas Théate – Namur

Nicolas Théate – Namur

Nicolas Théate est étudiant en Sciences Informatiques à l’Université de Namur (Belgique). Il effectue sa thèse de master en didactique de l’informatique, sous la promotion de Benoit Frénay (Professeur et spécialiste en apprentissage automatique) et de Julie Henry (chercheuse et spécialiste en didactique de l’informatique). Son sujet de recherche porte sur l’enseignement de l’ordinateur et de son fonctionnement (programmation) auprès des jeunes adolescents de 12-14 ans dans le but de changer les représentations qu’ils en ont. L’activité proposée ici a été réalisée lors d’un stage de trois mois effectué au sein de l’équipe du projet de recherche School-IT (https://school-it.info.unamur.be/a-propos-de-nous/). Depuis lors, cette activité est mise en place de façon régulière dans des établissements scolaires belges.

Atelier présenté à LUDOVIA#CH

« C’est quoi un ordinateur ? » Bien plus qu’un micro:bit…

Niveau scolaire concerné : Premier degré du secondaire inférieur (système belge, 12-14 ans)

Mots Clés : Découverte / Programmation / Ordinateur / Education numérique / Capteur / Objets Connectés / Technologie / micro:bit / Système tangible

Problématique pédagogiques : Ordinateurs, « smartphones », montre connectée… Il semble aujourd’hui impensable pour un jeune de se passer de la technologie tant elle est présente au quotidien et facilite la vie. Et pourtant, la vision qu’ont les jeunes de cette technologie, de l’informatique et de l’ordinateur en particulier, reste floue. Ainsi, si de nos jours, avec la démocratisation des objets connectés, les télévisions, les voitures ou encore certains appareils ménagers sont devenus de vrais ordinateurs, beaucoup de jeunes répondent encore non à la question « un smartphone est-il un ordinateur ? ». Qui comprend ce qui se cache derrière ces programmes que nous utilisons au quotidien ?

Il est nécessaire de démystifier auprès des jeunes l’ordinateur en le définissant, en expliquant comment il fonctionne (schéma fonctionnel : processeur, mémoire et périphériques d’entrée et sortie) et comment on peut communiquer avec lui ( introduction à la programmation). Et pour rendre « concrets » ces concepts très abstraits, il a été choisi de travailler avec un système informatique tangible, le micro:bit[1].

[1]               http://microbit.org/fr/

Leave your thought here

*Note: Your email will be kept secret and not be published