Intervenants & modérateurs

Samuel Chenal – Genève

Samuel Chenal – Genève

Libriste convaincu, tombé dans la marmite de GNU/Linux au milieu des années nonante. L’accessibilité des logiciels libres, leur dynamisme ainsi que la communauté le séduisent très rapidement. Cette passion le pousse à consolider ses connaissances en poursuivant ses études à l’Université de Lausanne, où il décroche une licence (master) en informatique de gestion. Les logiciels libres ne sont cependant guère enseignés dans cette filière, mais elle lui permet toutefois d’acquérir des compétences généralistes précieuses aussi bien en informatique qu’en gestion.
 
Plus tard, il développe de solides valeurs orientées vers le développement durable, indépendamment de sa passion pour les logiciels libres. Environnement, biodiversité, énergies renouvelables, revalorisation, lutte contre les pollutions, mobilité douce, alimentation responsable, habitat durable; mais aussi, démocratie, droits humains, libertés fondamentales, etc… constituent des sujets de prédilection.

Vers le milieu des années 2000, Samuel Chenal commence à rapprocher naturellement les deux philosophies et se rend compte que peu d’informations existent alors à ce sujet sur internet. En parallèle à une formation de Conseil et communication en environnement donnée par le WWF (reprise ensuite par le SANU  et gérée collaborativement avec le WWF), il décide de promouvoir un projet au sein du Gull (Groupe d’utilisateur·trice·s de logiciels libres de Suisse romande) qui aboutit à la participation aux deux éditions du Festival du Développement Durable de Genève en 2009 et 2011.
 
En 2014, Samuel Chenal quitte le groupe industriel suisse dans lequel il travaillait depuis 16 ans pour rejoindre en 2015 la coopérative itopie informatique à Genève, une structure a but non-lucratif, centrée autour d’une informatique plus libre, durable et éthique. Il participe depuis lors à de nombreux projets promouvant les logiciels libres dans l’économie sociale et solidaire, la relocalisation de l’économie, la création de solutions alternatives à celles proposées par les géants du numérique et la formation informatique destinée à rendre le citoyen plus autonome, plus libre et plus responsable face aux mutation d’une société toujours plus influencée par les technologies numériques.
 
Retrouvez le résumé de son atelier «Tout le monde aime les chatons…» sur ludoviaCH.

There is one comment on this post;

  1. […] économie numérique territorialisée durable.     Plus d’infos sur : ludovia.ch, Samuel Chenal et Charles […]

Leave your thought here

*Note: Your email will be kept secret and not be published